2014, année du photographe toulousain Jean Dieuzaide

Il y a tout juste 40 ans, le photographe toulousain Jean Dieuzaide fondait la Galerie municipale du Château d’Eau à Toulouse. Ce photographe-reporter humaniste, est connu pour sa performance lors du mariage de deux funambules de la Troupe des "Diables Blancs" à Toulouse en 1954. Assis sur les épaules du père de la mariée (lui aussi en équilibre sur un fil !), il se retrouve aux premières loges, dans les airs au dessus de la Place du Capitole pour saisir le "oui" des deux amoureux et sa photo fera le tour du monde. 40 ans plus tard donc, le photographe, lui aussi toulousain, Fred Marie a choisi de lui rendre hommage en reproduisant le célèbre cliché ! Il nous donne rendez-vous le 11 octobre prochain à 16h sur la Place du Capitole, la tête penchée en arrière et les yeux rivés vers le ciel pour assister à cet hommage.

Le 22 mai 1954, près de 20 000 personnes étaient présentes sur la Place du Capitole pour assister au mariage des deux funambules Berty Omankowsky et Roger Decugis. Combien seront-nous le 11 octobre prochain lorsque deux sportifs de l’association de sport extrême Pyrénaline vont reproduire la célèbre photo de Jean Dieuzaide devant l'objectif de Fred Marie ? Le moment risque d'être en tout cas très palpitant...

Pour les impatients, une répétition, un avant-goût de ce "mariage"aura lieu le 4 octobre prochain sur le Cours Dillon à Toulouse dans le cadre du Festival Manifesto 2014. L'intégralité du projet d'hommage à Jean Dieuzaide y sera présenté soutenu par de nombreux partenaires tels que la Mairie de Toulouse, la Cinémathèque, ou encore l'Académie de l'air et de l'espace entre autres...

Toutes les infos sur le site internet du projet Sur les pas de Dieuzaide

 

Un  hommage et un documentaire financé par le crowdfunding

Pour rendre cet hommage à "l’un des artistes les plus doués de sa génération" selon Fred Marie. Une campagne de crowdfunding sur le site KissKissBankBank a permis de récolter 5000 euros. Ces dons ont servis à la mise en place de la structure, aux costumes, notamment la robe de mariée, qui sera pour l’occasion portée par un homme, et qui a été réalisée sur mesure à Tarbes, par la couturière Gaëlle Botta. La collecte permettra également de financer le film-documentaire qui va retracer toutes les étapes de l'aventure.

 

Les Pyrénées , de fil en aiguille

Les deux sportifs, qui camperont pour l'occasion le rôle des deux mariés  sont issus du groupe Pyrénaline. Un groupe de toulousains dont la passion commune pour les Pyrénées et les sensations fortes les ont amenés à highliner (même principe que le slakline mais en version aérienne !) de nombreuses falaises et sites en Midi-Pyrénées. En participant à cet hommage, Pyrénaline vise à promouvoir la discipline en plein essor aujourd'hui en France.

Une petite envie de sensations extrêmes... visitez le site de Pyrénaline ici

Echangez avec nous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.